Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 14:59



Vous rappelez vous qu'au début de ma collection je disais bien que je me cantonnerais aux  poupons de  30 cm,  afin de ne pas être envahie, comme d'autres collectionneuses, de poupées dans tous les coins de la maison????

Je vous présente Eleonore, une magnifique grande beauté de... 55 cm !!! :)

Tous les paramères sont règlés pour que je profite à 100 % de cette poupée: je l'ai acheté à un prix honnête, la vendeuse était un  amour et a retourné toute sa maison pour retrouver sa veste, qui n'était pas en vente au départ,  et Eleonore est dans un état neuf.
De plus elle a encore ses chaussures, détail qui n'est pas de la moindre importance, car en trouver dans cette taille est un véritable défi,  si on veut des "corolle".

Et en plus, j'aime bien ce prénom pour une fois!!!!









Elle a le corps et les membres très fins... Jusqu'au  bout des doigts...














Partager cet article

Repost 0
Published by nanou - dans 2001
commenter cet article

commentaires

Miss Aline 28/11/2009 22:58


Ho sorry, verry sorry my Dear !


dollycaramielle 27/11/2009 09:03


magnifique cette grande fille ! et dans un état parfait ... sa tenue et surtout ses chaussures sont à croquer !
Félicitations !!! bel achat !


Odile 26/11/2009 18:44


Elle est sublime cette poupée!!! chez moi aussi le virus "poupée" commence à s'installer...une vraie CATA!!! Peut-être bien que les jolis blogs pourraient bien transmettre le virus à travers
l'écran?


nanou 26/11/2009 19:58



non, non,  pas  " peut-être bien" mais  surement!!!! Je connais déjà une poignée de collectionneuses qui ont craqué sous le poids des blogs... Il y en a surement encore beaucoup qui
se cachent :)


Miss Aline 25/11/2009 13:00


Waouh Nanou celle-ci je ne la connaissais pas, quelle beauté
Hé bien toi qui ne veut pas de poupées, carrèment une 52 cm !!!


nanou 25/11/2009 18:35


55, miss aline,  55 :)


patricia 22/11/2009 15:41


une vraie princesse cette grande corolle, j'aime beaucoup