Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 08:32

 

1014063 665596913501600 897076119 n

 

 

J'ai longtemps hésité à publier cet article, forcément bien moins gai que le reste de ce blog, dans lequel j'ai toujours tenu à partager du bonheur avec vous, la passion, l'émerveillement, les ptits détails qui rendent chaque jour heureux, ma bonne humeur naturelle...

 

Vous aurez surement remarqué mon manque d'assiduité à ce blog depuis des mois, mon absence des discussions poupées, des sites de ventes, etc... 

 

C'est que ma vie a basculé au mois de Juin dernier. Ca n'arrive pas qu'aux autres...

 

P2170448

      ( Dessin de ma nièce Loan, 11 ans )

 

Après de violentes douleurs, un malaise, j'ai atterri aux urgences locales en juin 2013, une dizaine de jours d'hospi, le temps de réaliser des examens dans tous les sens, d'attendre les résultats...

Et moi qui suis phobique du milieu médical. J'avais une bonne santé jusque là, à 38 ans...

A part mes accouchements et quelques visites à des tiers, j'ai toujours pris soin d'éviter hôpitaux et cliniques. 

Je me soignais à l'homéopathie, aux ptites tisanes, aux vitamines ou compléments ponctuels... Un ptit efferalgan de temps en temps en cas de douleurs ou fièvre et  on n'en parle plus...

 

Bref, la terrible sanction est tombée: CBPC : cancer bronchique à petites cellules, la crèèèèèème de la crème du cancer, il se soigne aussi vite qu'il peut se propager... Pas besoin d'un dessin.

Et cerise sur le gâteau, métastases au foie. 

Le ciel qui nous tombe sur la tête, le monde qui se fige...


Suit une série de chimios qui s'arrête en octobre.

Et mi-décembre, c'est déjà la rechute, de grosses douleurs aux dents me conduisent chez le dentiste... C'est pas les dents...

La santé d'abord, donc j'annule notre première semaine de vacances de Noël.

( Au final on a du TOUT annuler, moi qui avais planifié des vacances de rêve avec mes deux filles, pour zapper un peu des durs mois passés, et commencer 2014 auprès des gens qu'on aime...). 

Je passe un IRM du cerveau le... 24!!! Si si! Mais je le voyais comme une "formalité" pour me rassurer et passer la suite des vacances tranquilisée... 

Sauf que: l'IRM dévoile une dizaine de petites lésions.

On s'occupe rapidement de moi, j'entame dans la foulée une suite de séances de radiothérapie le 27 décembre...

Le bilan suivant, début janvier, montre aussi un foie où tout a doublé de volume, raison d'atroces douleurs qui sont réapparues. 

Par chance, rien n'a évolué au niveau du poumon!

( PS: j'étais une grosse fumeuse, j'ai arrêté cash quand j'ai appris le mal qu je devais chasser, et qu'est ce qu'aujourd'hui je regrette toutes les cigarettes enquillées et d'avoir été aussi inconsciente.)


Donc, à peine la radiothérapie terminée, direction nouveau protocole de chimio, il faut agir vite...

Pour couronner le tout depuis décembre j'avale des cachets au quotidien, et suis passée il y a 10 jours à la morphine, pour faciliter la gestion des douleurs.

Je me suis retrouvée très affaiblie, physiquement, moralement, pendant un bon mois, le sort s'acharne. 

Heureusement je suis une battante, et j'ai la "haine" pour me battre jusqu'au bout, et 2 petites filles qui méritent que je fasse de mon mieux et que j'y mette toutes mes tripes!

Le moral est donc présent malgré les difficultés.

Voilà. Mon prochain bilan est à la fin du mois et bien entendu, on ne compte QUE sur des améliorations! Hein!

 

 

1011488 559914020736557 1100177431 n

      Maman soi forte, on feura une fête quan tu seura guéri " par ma petitoune de 8 ans, en juin dernier... 

 

En tout cas depuis, il va de soi, certains comprendront mieux que d'autres, que ma vie a changé du tout au tout.

Que ce type de maladie entraine des bouleversements tant dans notre vie personnelle que dans celles de nos proches! Qu'on traverse un tas d'épreuves, dont il vaut mieux ne rien savoir, et que c'est long et périlleux, pour tous.

Dans mon malheur, j'ai énormément de chance car j'ai ce qu'il y a de plus précieux: des amis et de la famille qui m'entourent.

Qui sont là depuis le début, qui me donnent toute la force que je puise, et qui auront contribué à ce que j'aille mieux, et pour lesquels je tiens encore plus que jamais à être présente si un jour ils sont aussi besoin de moi.


MAIS, cela dit:

Moi qui suis très indépendante, j'ai dû apprendre et accepter de me reposer sur les autres.

Moi qui bougeais dans tous les sens, j'ai dû apprendre à me reposer, à m'écouter plus. 

Je ne travaille pas, je ne peux pas toujours conduire, je ne peux pas faire les courses ou les magasins quand et comme je veux, etc...  

Je ne peux plus gèrer un quotidien que vous ne remarquez même plus dans la routine mais qui finallement est délicieux, et dont je rêve aujourd'hui.

 


On perd beaucoup d'innocence à se lever le matin avec l'épée de Damoclès au-dessus de la tête.

 


J'ai de très grosses périodes de fatigue, en gros quand je résume ma vie de ces derniers mois, j'en vis 1/4 à peu près normalement. 

Je vous laisse imaginer à quoi ressemble une vie où on ne peut agir qu'une semaine par mois, pour tout... Et où tout se décide et se fait en dernière minute, selon des résulatats sanguins, des disponibilités, etc...

 

P2170458

      ( Dessin de bonne année 2014 de ma petitoune de 8 ans) 

 

Il va de soi, par la force des choses, que je me suis éloignée, entre autres, des poupées.

 

Mais ce qui me manque certainement le plus, c'est d'aller chiner!

Je ne peux plus m'y rendre que très rarement. Je dois être en forme, avec un taux d'immunité correct, surtout en vide-greniers, et en plus en cette saison, il y a tant de malades, je me barricade plutôt chez moi...


      J'ai toujours attendu avec impatience les dimanches, me lever tôt dans le silence, la solitude, et le calme du matin, avec plein de suspense au coeur de ce que j'allais encore pourvoir rapporter ( car je ne chine pas que les poupées, loin de là, j'ai toujours un tas d'idées... C'est vraiment la récréation les vide-greniers! ), et des rencontres du jour ( aussi bien autres chineurs, pour certains devenus amis, que vendeurs, etc, ou nouvelles connaissances à faire ).

      Quoi de meilleur après un réveil tout en douceur que d'arriver un dimanche dans le bruit, la candeur, la gaïté d'un vide-greniers, les stands colorés, les gens souriants, acceuillants, bref on débarque littéralement dans un tourbillon de vie! 


Tout cela sur un lever de soleil à ne pas manquer, la chaleur du jour qui monte, les bonnes odeurs campagnardes des champs, de la nature, des fleurs au printemps... Et encore meilleur quand certaines brocantes ont lieu sur de superbes sites, forêt, près d'un lac, en bord de mer, etc.. 

      Bref, un régal de tous les sens, des moments que je savoure mille fois plus quand il m'est enfin donné de pouvoir m'y déplacer!

 

76296 558887937505832 727424012 n

     ( Photo prise l'été dernier, et voici enfin ma tête! ) 

 

Je vous remercie tous et toutes pour les magnifiques échanges que j'ai pu avoir avec vous. 

Je ne vous fais pas là mes adieux, mais plutôt je dis au-revoir à ma période blog, car cela prend énormément d'investissement personnel, de temps, etc...


Et dés que je retrouverai une vie qui y ressemble, avec suffisamment d'énergie, j'ai d'autres projets désormais, pour cette vie là ^^

 

PS: si vous souhaitez me joindre, laissez moi une adresse mail en commentaire, ou bien écrivez moi via le lien "contact" tout en bas.

Merci.


 

944805 627160754011883 1455000807 n

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nanou - dans DIVERS
commenter cet article

commentaires

senegal 29/09/2014 16:36


C'est vraiment triste.


Vilaine maladie, elle n'a pas autre chose à faire que de s'installer chez les gens. Et on ne peut jamais dire qu'on est à l'abris pour toujours.


Ayez la force de mener le combat jusqu'au bout. Je suis de tout coeur avec vous. 

mireille bricmant 29/08/2014 16:26


J'espère que les nouvelles sont rassurantes concernant votre cancer?


J'ai moi aussi vécu un évènement médical certes moins grave que le vôtre mais, pour moi, tout aussi déroutant, la pose d'un défibrilateur.


Je comprends votre frustration quant au dynamisme dont vous faisiez preuve, avec les médicaments que je prends, je suis souvent fatiguée mais je ne montre rien à mon entourage de peur d'être un
boulet pour eux.


J'espère que vous reviendrez vers vos poupées, elles peuvent être d'un certain réconfort mais il faut faire les choses selon ses envies et surtout ses capacités.


Bon courage

Hutin Viviane 03/08/2014 16:17


Bonjour


 


Toutes mes felicitations pour votre blog qui est une référence pour moi et m'a incité à me lancer dans ma collection de poupées.


Je venais prendre de vos nouvelles en les espérant meilleureset en espérant vous rencontrer un jour..


 

françoise 09/06/2014 21:45


Bon courage aux filles J'ai beaucoup entendu parler d evous par mon fils et n'ai jamais osé passer courage aux belles princesses et aurevoir à Nanou .

Puppedoll 07/06/2014 10:44


Je viens d'apprendre la terrible nouvelle.


Toutes mes condoléances à la famille de Nanou, et surtout à ses petites.


Je ne l'oublierai jamais.